Commentaires fermés sur Le BIO c'est pour les BOBO's et en plus c'est cher ! (6)

Le BIO c'est pour les BOBO's et en plus c'est cher ! (6)

« En grande distribution, le bio beaucoup plus cher que le conventionnel »

Voilà une enquête qui va donner du grain à moudre aux principaux détracteurs du BIO , selon le magazine LINEAIRE manger BIO coute plus cher, beaucoup plus même et pour être précis c’est + 72 % plus cher en moyenne !

Y a t-il une raison objective afin de justifier cet écart ?

Avant de commencer à fournir une réponse, je vous invite à regarder la méthodologie de (l’excellente) enquête  :

Méthodologie

Afin
de ne pas introduire de biais dans la comparaison, seuls les produits
conventionnels et bio de même marque (nationale, MDD, voire régionale),
possédant des recettes et des formats comparables, rentrent dans le
champ de l’étude. Les marques spécialistes de la bio (Bjorg, Jardin
Bio, etc.) sont donc exclues de la comparaison. Idem pour les produits
porteurs en parallèle d’une promesse de commerce équitable (quand le
produit conventionnel ne l’était pas).

Au global, le panier est
composé de 664 produits, soit 332 comparaisons réalisées. Les moyennes
annoncées correspondent à la moyenne des indices de prix par produit
après confrontation des prix au kilo (ou au litre). Les relevés ont été
réalisés entre le 8 et le 12 octobre sur la ville de Rennes, dans les
enseignes Carrefour, Intermarché, Leclerc et Géant Casino.

(Les MDD sont les marques des distributeurs)

Parlons maintenant des écarts de prix avec le tableau issu de l’enquête :

Whaou, ça ne rigole pas


Les choses se décantent , nous sommes dans du BIO de grandes distributions et ce n’est pas anodin. J’ai déjà eu l’occasion de vous parler du prix du BIO (dans cette rubrique) et jusqu’à présent le verdict a été sans appel, ce n’est pas plus cher et même carrément moins cher !!

Donc la grande distribution profite de la vague BIO pour se goinfrer sur le dos du pigeon client en pratiquant des marges injustifiées. (enfin, rien de nouveau et ça ne concerne pas que le BIO)

« 

Selon Yves Marin, fondateur du cabinet de conseil en distribution Dashkoma interrogé par Linéaires, la différence de prix s’explique de plusieurs manières : « Les
enseignes positionnent l’offre bio en se posant la question : ‘Quel
prix le client est-il prêt à payer ?’ Et en l’occurrence le bio touche
une clientèle urbaine, âgée et CSP+, qui n’est pas très regardante sur
les étiquettes
« 
, estime-t-il.

Source LE MONDE

« 

Comment contourner le problème ?

Dans notre cas , nous avons cessé de faire nos courses dans la grande distribution !

(Évidement, pour certains produits nous sommes obligés d’y aller encore de temps en temps mais cela reste anecdotique.)


Alors … Petit kit de survie dans la jungle du BIO :


Choisir de vivre BIO c’est aussi choisir de vivre sa vie en étant un consommateur responsable, on regarde les étiquettes, les provenances, les emballages et surtout on compare les prix au kilo !

En aucun cas on achète un produit pour se donner bonne conscience ou pour faire mode à la caisse … avec ces principes de base vous pourrez faire des économies et vivre BIO en laissant les escrocs avec leurs produits sur les bras vous ferez du bien au BIO !

A bientôt

 


Bésitos


Eric Bloggeur BIO

PS : « LE BIO » Ce n’est pas plus cher !

{lang: 'fr'}

0 Responses to Le BIO c'est pour les BOBO's et en plus c'est cher ! (6)

  1. Pingback : nicogé

  2. Pingback : eric citoyen