4

Le #Mulhouse grand centre de @JeanRottner … pourquoi faire simple ?

L’image vient de là

Vendredi lors de l’avant-dernière publi-marketing-bla-bla du maire ump de Mulhouse, il a été présenté en avant-première le nouveau centre commercial qui va booster (enfin) le nouveau centre ville de Mulhouse , « Promis, juré, crachi-crachat »

En regardant le projet , comment ne pas être perplexe sur la présence des façades vitrées ?

Franchement, c’est beaucoup là , non ???

Il y a quelques semaines , nous avons visité en famille l’exposition Ville Durable au musée Electroplis de Mulhouse. Dans cette expo, qui laisse une impression étrange (le durable chez edf c’est particulier) , il y a des choses que nos élu »e »s de la ville de Mulhouse feraient bien de regarder et de visiter d’urgence, afin de s’en inspirer. « Il faut se dépêcher fin de l’expo le 27 février  »

« L’exposition « Villes rêvées, villes durables? », au musée EDF Electropolis, se tiendra jusqu’au 27 février 2011. Entre les exemples d’architecture pas toujours heureux du passé et les projets de villes durables pour demain, elle offre une réflexion intelligente sur l’urbanisme.

Comment concilier les aspirations des citoyens et les impératifs de développement durable dans la ville de demain ? Vaste débat auquel l’exposition « Villes rêvées, villes durable » vient mettre son petit grain de sel : « Nous avons voulu donner des clés aux habitants pour se positionner dans les débats sur l’urbanisme, mais nous ne donnons pas de recettes toute faites », annonce Eric Charmes, l’un des commissaires de l’exposition.

La suite ici »

Pour passer du cauchemar au rêve , du rêve à la réalité choisissons la voie du durable … non à Mulhouse grand centre !

A bientôt

Bésitos à toutes et tous.


Eric Bloggeur Mulhousien


PS : « L’ECOLOGIE » C’est notre seule chance !


Mulhouse se mobilise pour sauver son hyper-centre ville ici

{lang: 'fr'}

4 Responses to Le #Mulhouse grand centre de @JeanRottner … pourquoi faire simple ?

  1. Michel dit :

    Bonjour,
    Je suis d’habitude plutôt d’accord avec votre blog toujours réactif, mais la je ne vous suis plus : notre ville doit retrouver un cœur fonctionnel et attractif. j’ai suivi avec attention le plan du Grand centre et il me semble que, pour une fois, les enjeux – circulation, commerce, stationnement, animation, requalifiacation, attractivité- sont bien cernés.
    Qui peut prétendre que notre centre ville est facile d’accès, peu couteuse en terme de parking, et super agréable ?
    Non, la situation actuelle n’est vraiment pas satisfaisante et le déclin n’est toujours pas enrayé malgré la précédente propagande de l’ancien maire.
    Bien sur, rien n’est jamais parfait, mais plutôt que de rester dans la dénonciation , ce qui est facile, que proposez vous comme alternative ?
    Un acteur aussi concerné et impliqué comme vous l’êtes doit surement pouvoir proposer d’excellentes idées et initiatives qui permettront à notre ville de retrouver attrait et considération ( de ses habitants et des ses voisins)
    Merci de nous faire la preuve qu’une autre voie est possible !

    • Eric Citoyen dit :

      … des preuves ??? mais ce blog est plein de preuves et de propositions . Je ne comprends pas que vous ne les voyez pas ?

      Revenons à Mulhouse grand centre.

      Comment peut-on croire un seul instant que le problème de l’hyper-centre de Mulhouse soit liée à accessibilité et aux parkings ?

      Si oui, à quoi sert le Tram ?

      Le problème de l’attractivité de l’hyper-centre c’est tout simplement – premièrement – le résultat de la densité commerciale autour de Mulhouse la plus forte de France.
      – deuxièmement – pourquoi voudriez vous que le consommateur vienne faire ces courses à Mulhouse alors qu’il peut les faire à la périphérie tout en ayant beaucoup beaucoup plus de choix ?
      – troisièmement – Au lieu de vouloir re-creer de nouvelles zone pseudo-commerciales dans l’hyper-centre il serait plus judicieux de mettre de l’argent sur les dernières zones qui fonctionnent encore.
      – quatrièmement – il n’y a que la piétonnisation de la totalité de l’hyper-centre qui créera les conditions d’un changement radical et bénéfique pour Mulhouse.

      Le reste tout le reste n’est que la poursuite de la logique implacable de l’erreur qui conduit inexorable Mulhouse dans le mur .

      Tenter de faire croire que les classes moyennes vont revenir par miracle à Mulhouse parce qu’ils peuvent acheter leurs pains sans sortir de leurs voitures, c’est juste … n’importe quoi !

      D’où mes questions :

      Pourquoi gaspillons t-on autant d’argent public à Mulhouse ?

      A qui profite cet argent public ?

      @+

  2. michel dit :

    Bonjour,

    Merci de votre réponse.Me permettez vous quelques remarques ?

    Chacun de nous est un utilisateur multiple : piéton, automobiliste, cycliste.
    Le défi est de conjuguer ces 3 modes de déplacement.
    Le tram est une très bonne chose, mais manifestement il n’a pas résolu la mauvaise dynamique urbaine qui prévalait.
    Je suis d’accord que nous souffrons de l’hypertrophie commerciale périphérique et peu de monde le conteste.
    Il n’empêche, la traversée de la ville est trop problématique : le tram a certes empiété sur la traversée traditionnelle de la ville mais aucun contournement efficace (voie sud, grand Ring) n’a été tenu !
    Et que dire des pistes cyclables discontinues et illogiques ?
    Par ailleurs, même si le tout piéton semble séduisant , cela est fortement pénalisant pour toute une catégorie de commerces (ma soeur en centre ville ne tiendrait pas son magasin d’informatique sans accès auto).
    C’est vrai l’équilibre est difficile, mais la requalifaction du centre est nécessaire pour ré-insuffler une nouvelle dynamique.
    La requalification de la ville haute (secteur trois rois, place de la Paix), très dégradée et peu valorisée est une très bonne chose.

    Le fait est, que les classes moyennes sont en périphérie. C’est regrettable mais c’est comme cela. Tenter de défier cette logique est courageux et nécessaire. Mais surtout il faut lui redonner l’envie de venir à Mulhouse sans perdre trop de temps d’accès, ni une fortune en parking. Sinon, on continuera d’envoyer les consommateurs de la périphérie, non seulement dans les malls qui cernent la ville, mais à Colmar, à Fribourg et à Bâle.

    Il y a, et il va y avoir de plus en plus une demande forte d' »urbanité », un désir de ville. La ville centre va devoir, pour être provocateur, se disneylandiser : esthétique, patrimoine, consommation et sécurité.
    Heureux sont les habitants du centre. Il vont y gagner, non ?

    • Eric Citoyen dit :

      Les villes qui conjuguent, aujourd’hui, cadre de vie et attractivité ,sont les villes piétonnes .

      Évidement, qu’il faut prévoir des accès aux parkings résidents, approvisionner les commerces, prévoir des zones de livraisons, des zones de déposes minutes, des emplacements pour les services médicaux et d’urgences… c’est clair.

      Je pense qu’il faut arrêter de croire qu’il existe un bon sens commercial. Je me souviens de la grande campagne de pub (manipulations) des commerçants de l’hyper-centre disant que le centre porte jeune allait doper les affaires!

      Qui oserait encore dire ça aujourd’hui ?

      En tout cas pas les commerçants que je fréquente .

      Regardons objectivement les choses, en quoi la fin de l’épicerie du Globe, en quoi le déménagement du Monoprix présenté comme un progrès en ont été un ?

      Qui a pensé, aux centaines de personnes âgées qui se retrouvent actuellement à Mulhouse dans incapacités de faire leurs courses. J’ai tout un dossier sur le handicap sur mon autre blog.

      Il faut sortir de l’étouffant système de l’automobile de plus en rendant piéton l’hyper-centre, sans modifier le sens de circulation l’accès des parkings sera toujours possible. Je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait que des centaines voitures par jour passent par une zone 30 ??

      @+

      PS : oui ce blog est aussi un lieu de débat , je suis pas l’écho Mulhousien 😉