3

Le scandale des agrocarburants dans le Sud

Aujourd’hui, je vous invite à lire cet article , Le scandale des agrocarburants dans le Sud.

Tout de suite un extrait :

« 

Les agrocarburants sont produits, le plus souvent par
des entreprises transnationales du Nord, sous forme de monocultures,
détruisant la biodiversité et polluant les sols et l’eau. J’ai
personnellement marché des kilomètres dans des plantations de palmes du
Chocó en Colombie, où il n’y
avait plus ni un oiseau, ni un papillon, ni un poisson dans les
rivières, à cause de l’usage massif de produits chimiques comme
fertilisants et pesticides.
Face à la crise hydrique
qui affecte la planète, l’utilisation de l’eau pour produire de
l’éthanol ou de l’agrodiesel est irrationnelle. Ainsi, pour obtenir un litre d’éthanol à partir du maïs on utilise entre 1 200 et 3 400 litres d’eau
et la canne à sucre en exige énormément aussi. La pollution des sols et
de l’eau atteint des niveaux inédits, jusqu’à créer un phénomène de mer
morte dans les estuaires des fleuves (20 Km² à l’embouchure du
Mississipi, en grande partie à cause de l’extension de la monoculture
de maïs pour l’éthanol). L’extension de ces cultures entraîne une
destruction directe ou indirecte (par le déplacement d’autres activités
agricoles et de l’élevage) des bois et des forêts qui sont des puits de
carbone grâce à leur capacité d’absorption.

L’impact des agrocarburants sur la crise alimentaire a
été prouvé. Non seulement leur production entra en conflit avec la
production d’aliments dans un monde où selon la FAO, plus d’un milliard
de personnes souffrent de la faim, mais il fut également un élément
important de la spéculation sur la production alimentaire des années
2007 et 2008. Un rapport de la Banque mondiale affirme que 85% de
l’augmentation des prix alimentaires qui précipita en deux ans plus de
100 millions de personnes en dessous de la ligne de pauvreté (ce qui
signifie la faim) fut influencé par le développement de l’agroénergie.
Pour cette raison, Jean Ziegler, lorsqu’il était le relateur spécial
des Nations unies pour le droit à l’alimentation, qualifia les
agrocarburants de « crime contre l’humanité » et son successeur Olivier De Schutter, de l’UCL, a demandé un moratoire de 5 ans.

« 


Un crime contre l’humanité ?
certainement !

Pouvons nous rester les bras croisés ?


Alors …


Que devons nous faire ?


– Ne pas acheter des véhicules qui roulent sois-disant au BioEthanol !

– Ne pas acheter des matériels de chauffage qui fonctionnent sois-disant au BioEthanol !

Boycottons l’ETHANOL & le pseudo-BioEthanol , en faisant déjà ça, nous ferons déjà une grande chose pour l’humanité …

Reste une petite question en suspend … la fumeuse taxe carbone … s’appliquera t-elle sur le criminel Ethanol ???

Bésitos à toutes et tous

Eric Bloggeur Citoyen


PS : « NON AUX AGROCARBUTANTS » C’est notre seule chance !

Encore une petite invitation : Cahier de Cuisine

Un super site à découvrir

{lang: 'fr'}

3 Responses to Le scandale des agrocarburants dans le Sud

  1. Pingback : oliviachanteuse

  2. Pingback : eric citoyen

  3. Pingback : yumik